Partager

 


Au sein de l’écosystème des infrastructures linéaires, setec als s’inscrit comme un acteur de premier plan dans l’intégration de pratiques innovantes au cœur de ses prestations.

Cette exigence de performance est soutenue par une démarche qualité encourageant le développement d’outils par et pour les collaborateurs.  Sensibilisée au code informatique, une équipe issue de différents domaines techniques développe des outils et fonctionnalités pour répondre aux spécificités d’un projet d’infrastructure, au besoin particulier d’un client ou encore pour faire évoluer les process. Des modules « métiers » performants développés en interne sont ainsi quotidiennement utilisés dans les missions d’expertise et de conception.

L’intégration des « développeurs » au sein des équipes d’études permet l’appropriation et l’usage de ces innovations par l’ensemble des collaborateurs, et se traduit de fait par une augmentation globale et cohérente de la qualité des prestations de la société. En outre, cette culture d’innovation augmente la réactivité de setec als face à l’évolution des procédés, logiciels et technologies nouvelles dans ses métiers.

Plusieurs outils ont déjà fait leurs preuves :

  • SynoGEM, outil d’aide à la conception du tracé répondant à la problématique de variation de largeurs des zones de la chaussée (terre-plein central, voies de circulation, bretelles et autres bandes d’arrêt d’urgence). Sur la base d’un synoptique de largeurs d’éléments et de règles de variation, il permet à l’ingénieur d’adapter son projet dans des zones où la largeur de la plateforme est fortement contrainte (élargissement de route existante par exemple).
  • OAGrassHopper, outil développé au sein de Rhinoceros3D et de son plugin Grasshopper3D, afin de de permettre une modélisation 3D paramétrique des ouvrages d’art pour faciliter les itérations de conception dans les phases amont du projet (modification de tracé, profil en travers sur ouvrage, implantation des appuis, etc.). Ces modèles 3D sont ensuite importés dans une modélisation générale du projet et/ou servent de base à l’établissement du cahier de plans d’ouvrages d’art.
  • NettoyageProfils, développé dans les phases de production des plans d’exécution des projet de LGV BPL et CNM pour répondre à la problématique d’habillage des profils en travers très complexes nécessitant un travail de reprise manuel particulièrement laborieux. L’outil a permis un gain de qualité en supprimant le risque d’erreurs, et de productivité en automatisant des tâches à faible valeur ajoutée.

Ces développements contribuent à maintenir un lien étroit entre les corps de métier et les pratiques innovantes dans un environnement de conception et réalisation des grands projets d’infrastructure en constante évolution.

Dans le domaine des structures, les équipes de setec als utilisent principalement le logiciel Pythagore, développé par setec tpi, pour réaliser leurs études de dimensionnement. Des ingénieurs structures de setec als participent à l’amélioration continue de l’outil en proposant et développant de nouvelles fonctionnalités.

Intégré à un projet de conception autoroutière au printemps 2016 en tant qu’ingénieur généraliste, j’ai eu l’opportunité de développer SynoGEM et d’améliorer le processus qualité en fluidifiant les échanges entre les ingénieurs, les projeteurs (CAO : conception assistée par ordinateur) et dessinateurs (DAO : dessin assisté par ordinateur).
Eprouvé sur le projet de l’A406 sur les phases d’Avant-Projet et de Projet, cet outil est aujourd’hui diffusé à tous les collaborateurs de la société, y-compris chez setec international, une de nos deux sociétés mère. Cet outil sert désormais de base pour le développement de modules spécifiques à différents domaines techniques.
linkedin
Aubin LECHAT
Ingénieur d’études – Infrastructures linéaires
linkedin
Antoine TASTARD
Ingénieur d'études - Structures
Dans le cadre d’une mission de contre-calcul d’un ensemble de bâtiments aéroportuaires, j’ai développé une nouvelle possibilité de définition géométrique dans notre logiciel de calcul interne en établissant, au sein du logiciel Rhinoceros3D, une passerelle vers notre outil de calcul interne Pythagore et une interface utilisateur spécifique. La définition géométrique d’un ouvrage complexe géométriquement et les éventuelles modifications de cette géométrie s’en trouvent ainsi facilitées.
Ce développement d’abord permis la bonne réussite de cette mission et a ensuite été utilisé par d’autres ingénieurs sur des projets de bâtiments et d’ouvrages d’art.